*
jpb-menu-haut-gauche
 
jpb-menuhaut
     
jpb-menu-haut-droite
 
 
 


Quand on est le roi du blues et
que l'on a grandi sur Beale Street
à Memphis, il est normal qu'on y
revienne ouvrir son propre club.

 


Après avoir favorisé autrefois
les débuts d'artistes comme
Bessie Smith ou Georgia Tom Dorsey,
Atlanta se devait de poursuivre son
idylle avec le blues. Ainsi, tandis que
le vieux ghetto de la ville finissait
par disparaître, ce club accueillant
reprenait la tradition.

 


Le B.L.U.E.S. à Chicago

 


Etabli de longue date à Indianola,
une petite ville du Mississippi
au coeur du Delta, ce club s'inscrit
dans la tradition des "juke joints",
qu'il contribue à maintenir vi

 

 
Pendant 30 ans, cet endroit magique a été le principal
lieu de spectacle de la communauté noire de la
Nouvelle Orléans. Club, mais aussi restaurant et hôtel,
Dew Drop aura contribué à l'éclosion du rythm'n'blues.

 


Le House Of Blues est une société américaine spécialisée
dans le blues qui a été créée en 1992.
À l'origine, la société a été financée par Dan Aykroyd,
James Belushi, Aerosmith, l'Université Harvard,
River Phoenix et Paul Shaffer.

 


C'est grâce à Bill Carey que le blues s'est
imposé à Londres au début des années 60.
Les premiers habitués des lieux ont pour noms
les Rolling Stones et les Yardbirds.

Le plus vieux et plus grand club
de blues de Chicago, créé en 1968.


Le troisième club créé par
Buddy Guy.

 

 

La maison du blues d'Atlanta, ouvert 7j/7 


Fondé en 1992, chaque mardi au Charles Hotel
à Perth, en Australie...

 


S'il fallait une preuve de la portée
internationale du blues, l'ouverture
à Chicago au milieu des années 80,
de ce club italien proposant de
déguster du blues sur fond de pâtes
et de chianti, en apporterait la preuve.

 


Beale sur Broadway est d'abord et avant tout
un club de blues. Aménagé dans un immeuble
ancien grand avec briques visibles et planchers
de bois, il est situé entre le centre-ville
et Soulard - le district élite blues de Saint-Louis.

 


Comme le Village Vanguard à New York pour
les amateurs de jazz, le Tipinita's est
un club de légende que tout fan de blues
de passage à la Nouvelle Orléans
se doit de visiter.

 


En faisant découvrir le blues de la Windy City
à un public élargi, les propriétaires de ce
grand club des quartiers résidentiels
du North Side ont ouvert la voie
du renouveau à cette musique

 

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail